Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 22 jours|10.8K vues

«On veut des potirons, pas du béton», scandent les défenseurs des jardins ouvriers d’Aubervilliers

Le Parisien
Le Parisien
« C’est notre coin de paradis », « un bout de campagne en pleine ville », « un lieu de rencontre pour se détendre »… À l’évocation du jardin des Vertus, 273 parcelles de terres arables situées aux pieds de la station de métro Fort d’Aubervilliers, tous sont dithyrambiques et racontent le sentiment d’évasion que procure ce lieu planté au milieu des tours. Dans ce secteur très bétonné, où les habitants ont accès à très peu de zones de nature, le collectif du Jardin des Vertus refuse de voir un seul hectare disparaître pour la construction d’un complexe aquatique en vue des Jeux olympiques de 2024. Suivis par près de 500 personnes, ils ont manifesté en faveur de l’agriculture urbaine et contre la « reconstitution » de 19 parcelles de leur espace vert.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir