Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier|26.9K vues

Vaccination - Des centaines de doses du vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneurs ce week-end dans le Nord et le Pas-de-Calais en raison de la peur d'effets secondaires

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Des doses de vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur dans des centres de vaccination du Nord et du Pas-de-Calais en raison de la peur d'effets secondaires, ont alerté au cours du week-end de Pâques des élus et médecins de la région. « C'est plus qu'un vent de panique » : la maire (LR) de Calais Natacha Bouchart a indiqué lundi à l'Agence France-Presse disposer de « 550 doses d'AstraZeneca à écouler » et n'avoir qu'environ 70 rendez-vous prévus pour les prochains jours, alors que les créneaux dédiés aux autres vaccins se remplissent facilement.
Dans les Hauts-de-France ce week-end, trois centres de vaccination ont été contraints de fermer leurs portes plus tôt que prévu, faute de volontaires voulant se faire injecter le vaccin AstraZeneca. En tout, 1180 doses n'ont pas pu être injectées dans la région. En cause, une défiante grandissante pour le sérum du groupe suédo-britannique en raison de possibles effets secondaires observés chez certains vaccinés, comme des cas graves de formation de caillots sanguins.

À Calais, le centre de vaccination installé au Forum Gambetta a ainsi arrêté son activité samedi après-midi, après avoir injecté seulement 200 doses sur les 750 disponibles. Il en reste donc 550.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir