Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier|35 vues

Quelle place pour l'excuse en politique ?

Pause People
Pause People
Ce jeudi, Emmanuel Macron a refusé de présenter des excuses pour sa décision de ne pas reconfiner fin janvier. Depuis le début de la crise sanitaire, l’exécutif se garde bien de toute repentance sur sa gestion de l’épidémie, un choix fait par d’autres gouvernements en Europe. L’excuse est-elle vraiment un tabou en politique ?  Depuis le début de la crise sanitaire, et même bien avant, les comparaisons entre la France et l’Allemagne fusent, tant leurs gestions divergent. Cette semaine nous a offert un nouveau grand écart entre le Rhin, avec d’un côté, la chancelière Angela Merkel présentant ses excuses pour avoir fait machine arrière sur de nouvelles restrictions envisagées pour Pâques, tandis qu’Emmanuel Macron se refusait à tout mea culpa pour ne pas avoir confiné fin janvier.  Un discours présidentiel fortement critiqué, mais qui résume bien comment l’excuse est bannie du langage de l’exécutif. Avant le président, le Premier ministre Jean Castex s’était également refusé à tou ...

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir