Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 7 mois

Jeudi de l'AFREF - 18/02/21 - Observatoires de branches, observatoires territoriaux - Partie 1B

AFREF
Observatoires de branches, observatoires territoriaux, quels rôles, quels appuis dans la mise en œuvre des stratégies des acteurs de l’emploi et de la formation ?

Première table ronde - Présentation du rôle des observatoires

La crise sanitaire fait des observatoires de branches professionnelles et de territoires des outils centraux pour l’aide à la décision, la construction de stratégies de l’ensemble des acteurs du champ de l’emploi et de la formation professionnelle (Etat, régions, partenaires sociaux…) Au moment où des secteurs entiers de l’économie sont en difficulté, que certains décrutent que d’autres recrutent, mieux anticiper les évolutions du marché de l’emploi, des métiers, disposer d’une meilleure connaissance des besoins en compétences des entreprises, s’avèrent indispensable.
Rendu obligatoire par la loi du 4 mai 2004 relative à « la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social », les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications sont des outils d’expertise au service de la politique emploi-formation des branches professionnelles. 135 observatoires sont recensés sur le site www.paritarisme-emploi-formation. France compétences a un rôle de consolidation et d’animation des travaux des observatoires prospectifs de branches.

Fruit des lois sur la décentralisation, le rôle d’un Observatoire Régional Emploi Formation est de « contribuer à l’observation, l’analyse et la prospective sur les évolutions de l’emploi, des compétences, des qualifications, de la formation et de la relation emploi-formation, en prenant en compte les mutations économiques, démographiques et sociales ».

L’Afref propose dans la matinée qu’elle organise le 18 février de mieux connaître ces acteurs de l’ombre et voir comment ils sont, seront des acteurs déterminant de la réussite, de la mise en œuvre et du suivi de dispositifs tel que transition collective (Transco) voulu et mis en œuvre par les partenaires sociaux et le gouvernant au plus près des besoins des territoires et des personnes.

Intervenants :
- Bernard Barbier, Défi-Métiers (Directeur)
- Louis Hart de Keating, France Compétences (Responsable animation des observatoires de branches)
- Stéphane Maas, Transitions pro IDF (Directeur)
- Emilie Rousseau, l’Opcommerce (Directrice des branches et de l’observatoire)

Déroulé :
Introduction par Madame Aline Valette-Wurstein, du CEREQ ;
Première table ronde : présentation du rôle des observatoires ;
Seconde table ronde : les observatoires au service de la stratégie des acteurs (Focus Transitions collectives).

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir