Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois

75% des encres de tatouages, jugées trop dangereuses par l’UFC-Que Choisir

90 Stories
90 Stories
Chez les moins de 35 ans, environ 1 personne sur 3 est tatouée.
Mais la célèbre association de défense des consommateurs tire la sonnette d’alerte :
3/4 des encres utilisés en France pour les tatouages présentent un "risque sanitaire élevé".
UFC-Que Choisir a testé en laboratoire les 20 encres les plus utilisées par les professionnels français.
Conclusions : , Seules 5 d’entres elles respectent les réglementations françaises et européennes.
Les 15 autres obtiennent une note entre 0 et 4/20.
La meilleure encre serait la "Makkuro Sumi Best Black" (17,8/20).
Sur ces 20 encres, 15 proviennent des États-Unis et 2 de Chine.
L’association dénonce notamment l’utilisation de colorants interdits ou de substances cancérogènes.
Colorants C.I 74260, C.I. 73915, Isothiazolinones, hydrocarbures aromatiques polycycliques, amines aromatiques... derrière ces noms incompréhensibles pour le commun des mortels se cachent des produits chimiques présentant un risque avéré pour les êtres humains puisqu’ils sont pour la plupart cancérogènes, et de ce fait encadrés par diverses réglementations." UFC-Que Choisir.
Ces résultats "alarmants" ont contraint l'UFC-Que Choisir à saisir l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour procéder au retrait et au rappel de certains de ces produits et intensifier leurs contrôles.
Le syndicat national des artistes tatoueurs s’est quant à lui défendu qu’aucune preuve scientifique n’avait encore été établie concernant le lien de causalité entre tatouages et cancers.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir