Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois

Prison avec sursis pour un ex-gendarme qui avait renversé trois Gilets jaunes

Pause People
Pause People
l'essentiel Un ancien gendarme, qui n'était pas en service au moment des faits, a écopé de prison avec sursis pour avoir renversé trois manifestants "gilets jaunes" en février 2019, en Normandie.  Un ex-gendarme mobile a été condamné ce lundi 4 janvier en correctionnelle à Rouen à quatre mois de prison avec sursis après avoir renversé trois "gilets jaunes" lors d'une manifestation houleuse le 16 février 2019. Ce fonctionnaire, qui était alors gendarme mobile, mais n'était pas en service ce jour-là, voit également son permis de conduire suspendu pour six mois. Et il doit verser 6160 € de provision sur dommages et intérêts aux victimes.  "Le prévenu a commis une faute en partant manifestement très vite et en fauchant plusieurs personnes (...) Les faits sont graves", mais "le prévenu n'a pas voulu" blesser les manifestants, avait estimé lors de l'audience le 8 décembre Matthieu Milon, substitut du procureur de la République de Rouen. La magistrate avait requis 2000 € d'amende et huit ...

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir