Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 16 jours|464 vues

Mort de Jean-Pierre Bacri : pourquoi il ne voulait pas d'enfants ?

Pause Fun
Pause Fun
Mort de Jean-Pierre Bacri : pourquoi il ne voulait pas d'enfants ?
"Jean-Pierre ne se sentait pas capable d'assumer la paternité". C'est ce qu'on peut lire cette semaine dans le portrait de Jean-Pierre Bacri que fait Paris Match. Au lendemain de sa mort, la star de "Didier", "Le goût des autres", et "Le Sens de la fête", est célébré par toute la profession, qui ne se remet pas de sa disparition, si jeune, à 69 ans, des suites d'un cancer. Outre son côté bougon, son élégance, son coeur d'or, sa droiture, son goût pour le rap et les cigarettes qui font rire, il est question dans l'hebdomadaire de son approche de la paternité. Ou plutôt son absence. Selon une source, l'acteur refusait d'être papa. Et "ce choix" lui aurait "causé pas mal de dégâts dans ses relations avec les femmes", nous dit-on.Jean-Pierre Bacri fut en couple pendant 25 ans avec Agnès Jaoui. Et si cette dernière était la femme de sa vie, ils n'ont pas fondé de famille. Ce n'est qu'après leur rupture que l'actrice, scénariste et réalisatrice avait décidé d'adopter de son côté. Dans les colonnes de Paris Match, elle l'avait annoncé en 2012, expliquant à l'époque : "Je trouve insupportable de voir que dans les biographies de femmes, on précise toujours 'avec' ou 'sans' enfants. Je n’ai pas toujours ressenti ce besoin viscéral, mais j’en ai envie depuis longtemps et je viens d’en adopter deux au Brésil, qui ont 5 et 7 ans".De son côté, Jean-Pierre Bacri avait confié à Psychologies magazine qu'il avait fait le deuil d'être père, estimant : "Si ça avait existé, ça aurait été bien, mais ça n'a pas été…"Jean-Pierre Bacri fut toutefois une figure paternelle pour François Morel, qui fut son chauffeur pendant 3 tournages. Dans les colonnes du Parisien, ce dernier a assuré qu'il avait un jour refusé de poursuivre leur collaboration pour l'encourager à faire "mieux que ça dans sa vie". Ce n'est que quelques années plus tard qu'il avait découvert, au cinéma, que leurs conversations avaient été reproduites dans le film "Place Publique", entre le personnage incarné par Jean-Pierre Bacri et son chauffeur. "Les larmes m'étaient montées aux yeux" a avoué François Morel à nos confrères...
Vidéos à découvrir