Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois|35 vues

Maubourguet : l’amadouvier, tueur et sauveur

Pause People
Pause People
En automne et hiver, la plupart des arbres perdent largement leur majestueux ramage. Durant cette dormance, les troncs sont bien dégagés et visibles. La rencontre entre un arbre (ou un morceau mort) et un champignon n’est pas toujours idyllique. Certains parasites sont destructeurs et faire un bon duo n’est pas toujours simple. Ils sont souvent des tueurs de troncs d’arbres. Dans la forêt de Larreule, l’amadouvier a attiré notre regard.  Pour sa partie visible, il a une forme de sabot de cheval de 10 à 30 cm de diamètre, fortement plaqué aux troncs d’arbre. Le chapeau est blanc gris. Il dégrade le bois très vite, à terme le réduit en pourriture blanche. Pour l’environnement sa présence traduit sa naturalité et indique une bonne diversité de champignons. De l’amadouvier à l’amadou C’est sa chair qu’on appelle amadou. Il suffit d’une étincelle pour que cette partie devienne une braise. L’utilisation de l’amadou comme combustible est attestée dès la préhistoire. Ses propriétés inflamma ...
Vidéos à découvrir