Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois|117 vues

Charles Trénet : qui est Georges El Assidi, l'homme à qui il a légué toute sa fortune ?

MediaActuY
MediaActuY
Le 19 février 2001, la chanson française perdait l'une de ses figures emblématiques. Âgé de 87 ans, Charles Trenet décédait à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil. Depuis quelques mois, le chanteur s'était retiré chez lui, mettant fin à sa carrière, épuisé par deux accidents cardio-vasculaires successifs. Éternel célibataire et n'ayant jamais eu d'enfant, Charles Trenet avait décidé, peu de temps avant de mourir, de léguer toute sa fortune à un homme qui l'a accompagné pendant plus de vingt ans.
Georges El Assidi était le secrétaire particulier du chanteur. A la mort de l'interprète de Douce France, c'est lui qui a hérité de la totalité de son patrimoine qui comprend notamment une résidence à Aix-en-Provence et une autre, baptisée Le Bateau, à Antibes-Juan-les-Pins. Mais rien n'est jamais simple avec les héritages... Quelques années après la mort de l'artiste, Lucienne Trenet, sa demi-sœur, et Wulfran, son neveu, contestent le testament signé par Charles, en 1999. Ils accusent Georges El Assidi d'avoir dilapidé l'héritage. Ils l'assignent alors en justice pour "abus de faiblesse, extorsion, violence et homicide volontaires". Un non-lieu est prononcé. Lors de l'appel, en 2013, la demande d'annulation du testament est, une nouvelle fois, rejetée.
Georges El Assidi : comment a-t-il rencontré Charles Trenet ?
En 2011, dans les colonnes de L'Express, Georges El Assidi explique comment il a fait la rencontre de Charles Trenet, au début des années 1970. "Des amis m'avaient emmené chez lui, il avait besoin de quelqu'un pour gérer les soucis du quotidien et je suis rentré à son service", explique celui qui venait alors de terminer son service militaire. Ces dernières années, l'ancien secrétaire de l'artiste a connu quelques soucis financiers étant notamment escroquer par un homme qui aurait profité de sa faiblesse.
Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir