Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois|32 vues

Jean-Marie Le Pen atteint du Covid-19 : va-t-il se faire vacciner ? Il répond

MediaActuY
MediaActuY
Jean-Marie Le Pen va-t-il passer le cap du vaccin contre la Covid-19 ? Alors que l'homme politique a contracté le coronavirus au cours du dernier trimestre, il estime ne pas en avoir besoin. C'est en effet dans les colonnes du Parisien que le père de Marine s'est confié. "Si je le besoin s'en fait ressentir je le ferai. Mais je ne m'inflige pas le plaisir d'une piqûre vu que je me sens relativement protégé maintenant" a-t-il déclaré. Pas de passage sous l'aiguille donc pour Jean-Marie Le Pen qui ne sait pas à quelle occasion il a bien pû entrer en contact avec le virus. Comme vous le révélait Closer, c'est après avoir effectué une prise de sang que l'homme de 92 ans a obtenu des résultats positifs. Dans ces derniers se trouvaient en effet des anticorps contre le coronavirus. "On ne l'appelle pas le Menhir pour rien", a plaisanté son entourage auprès de nos confrères.
Mais alors, quels sont exactement les symptômes de Jean-Marie Le Pen ? Comme le précise Le Parisien, l'homme politique souffre d'une forme légère de la Covid-19. "Une agression que j'ai ressentie de façon modérée" a-t-il aussi confié. Depuis le début de la pandémie, et puisqu'il est considéré comme une personne à risque, Jean-Marie Le Pen a donc drastiquement réduit ses interactions sociales mais continue de voir certains membres de son entourage. A noter que depuis plusieurs années, Jean-Marie Le Pen a une santé très fragile. Hospitalisé à plusieurs reprises, il s'est fait poser un pacemaker il y a quelques années. En octobre 2019, déjà dans les colonnes du Parisien, il évoquait ses soucis de santé et ses "artifices de survivance : œil de verre, hanches artificielles, pacemaker et que sais-je encore"."Je suis devenu Robocop", plaisantait-il.
Marine Le Pen pour la vaccination
Si Jean-Marie Le Pen n'est pas prêt à se faire vacciner contre le coronavirus, sa fille Marine Le Pen, elle, l'est. "Je serais prête à me faire vacciner, mais je ne suis pas prioritaire, annonçait Marine Le Pen il y a quelques jours. J'ai dit en décembre que je ne me ferais pas vacciner tant que mon médecin n'aura pas reçu les études du vaccin. (...) Aujourd'hui, on a les études."
Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités
Vidéos à découvrir