Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois|9.3K vues

31 décembre - Plus de 100.000 gendarmes et policiers mobilisés cette nuit contre les fêtes sauvages et d'éventuels incidents

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Le soir du réveillon "100.000 policiers et gendarmes seront exceptionnellement mobilisés", a annoncé le ministère de l'Intérieur à l'AFP. Les préfets sont aussi invités à prendre "à chaque fois que possible" des "arrêtés d'interdiction de vente de combustibles dans des contenants transportables" ou "de vente d'alcool à emporter". Interdiction déjà en vigueur dans les Côtes d'Armor. Gérald Darmanin appelle également à mener des "opérations de contrôle et de sensibilisation" auprès "des revendeurs d'artifices" et à solliciter des réquisitions auprès des procureurs pour effectuer des "contrôles d'identité appropriés" et des "fouilles de véhicules" afin de "s'assurer de l'absence de transport d'éléments dangereux susceptibles d'être utilisés contre les forces de sécurité intérieure".

Le ministre demande également de "sécuriser" les chantiers et d'étudier la "possibilité de fermer tout ou partie des transports publics à compter de 20h00". En Ile-de-France par exemple, la moitié des lignes de métro seront fermées en soirée. Au sujet des "fêtes clandestines", la consigne est d'intervenir "dans les meilleurs délais", "dès qu'un rassemblement de ce type est signalé".

Outre la verbalisation des participants, "vous chercherez prioritairement à identifier les organisateurs", écrit le ministre. Dans la nuit de samedi à dimanche, quatre personnes ont été interpellées à Paris pour avoir organisé des soirées illégales. Les procédures ont été classées sans suite pour trois d'entre elles, seule une sera jugée.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir