Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
l’année dernière

Manifestations nocturnes de policiers : "je n'ai pas trouvé les organisateurs", admet le Préfet de Paris

Le Parisien
Le Parisien
Interrogé à l'Assemblée nationale dans le cadre de la "commission d'enquête parlementaire sur les obstacles à l'indépendance du pouvoir judiciaire", le Préfet de police de Paris, Didier Lallement s'est exprimé sur la gestion des manifestations interdites dans la capitale. Il a expliqué que sur les délits d'attroupements, "pour qu'il soit constitué, il faut que la personne qui a appelé à la manifestation soit identifiée". "Que monsieur X dise 'j'appelle', et qu'il se présente. C'est des cas de figure pas si fréquent que ça". Questionné par le député La France insoumise Ugo Bernalicis sur les manifestations nocturnes de policiers, notamment au niveau de l'Arc de Triomphe à Paris, le préfet de police de Paris a assuré qu'il n'avait "pas trouvé les organisateurs".