Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois|22.9K vues

Harry la poisse : piégé au téléphone en plein Megxit

Le Point Actu
Le Point Actu
Le prince Harry a été victime d’une fausse Greta Thunberg, qui l’aurait appelé par deux fois avec son supposé père pour discuter de la marche du monde. Un canular monté par les deux vedettes russes Vladimir Kuznetsov et Alexey Stolyarov, connus pour avoir déjà piégé Elton John ou le président turc Erdogan avec succès. Le tandem aurait appelé par deux fois le duc de Sussex, le soir du Nouvel An puis le 22 janvier dernier, en plein Megxit, pour lui soutirer quelques confidences. Le stratagème a plus que fonctionné puisque le petit-fils de la reine d’Angleterre ne s’est pas gêné pour expliquer pourquoi il souhaitait prendre ses distances avec Buckingham, en affirmant que sa vie était désormais « bien meilleure » qu’avant. « Je peux vous assurer qu’épouser un prince ou une princesse ne ressemble pas du tout à ce que l’on croit, cela inclut beaucoup plus de choses qu’on ne peut soupçonner », a confié Harry au téléphone, d’après des extraits publiés par « The Sun » et le « Daily Mail ». Harry enchaîne sur ses rapports avec les Windsor, en précisant que les familles sont bien cloisonnées. « Nous fonctionnons de manière inclusive, explique-t-il à la fausse Greta Thunberg. Interrogé sur la perte de ses titres royaux, il tient à mettre les points sur les i en disant qu’ils n’ont pas été “dépouillés”, contrairement à ce qui a parfois été écrit dans les médias. Pour finir, Harry a abordé la gouvernance mondiale, distribuant ses bons et mauvais points. Selon lui, le Premier ministre Boris Johnson est un “homme bon”, et il conseille à la fausse Greta de tenter de le convaincre.
Vidéos à découvrir