Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
l’année dernière|1.3K vues

En s’élevant contre l’arme nucléaire, le pape François met les officiers français dans l’embarras

Lopinion.fr
Lopinion.fr
Le pape François n’y est pas allé de main morte ce week-end alors qu’il était en visite au Japon, à Hiroshima et à Nagasaki. Il a très fermement condamné la dissuasion nucléaire. «[px_nbsp:nbsp]L’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est aujourd’hui plus que jamais un crime, a-t-il déclaré. L’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est immorale. Et la possession d’armes atomiques est également immorale ».

Dans l’histoire de l’Eglise catholique, ces déclarations ne sont pas une nouveauté absolue mais clairement, le pape François a décidé de faire très fort. Et ses déclarations risquent de susciter un certain malaise car beaucoup d’officiers français qui mettent en œuvre ou qui participent à la dissuasion nucléaire sont des catholiques et souvent des catholiques pratiquants extrêmement convaincus. Ils vont ainsi se trouver dans une situation assez délicate, d’avoir à défendre, en tant qu’officiers français, la dissuasion nucléaire, tout en la condamnant en tant que catholiques pratiquants. Le décryptage de notre journaliste Jean-Dominique Merchet.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir