Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
l’année dernière|9 vues

ESport. La finale des championnats du monde de League of Legends, un événement médiatique planétaire à Paris

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
Ce dimanche, G2 et FunPlus Phoenix s’affrontent en finale des championnats du monde de League of Legends, un des jeux les plus célèbres du monde. Ce duel, qui se déroulera à l’AccorHotels Arena de Bercy, est synonyme d’accélérateur pour la médiatisation de l’eSport.

Les médias français accordent de plus en plus d’attention à l’esport, un engouement auquel la finale du championnat du monde de League of Legends, organisée dimanche à Paris, va donner un coup de pouce supplémentaire.

Secteur florissant (plus de 5 millions de Français ont déjà assisté à une compétition de esport, et 2 millions l’ont pratiqué, selon une étude de Médiamétrie en 2018), l’esport dispose déjà d’un vaste écosystème de médias spécialisés, avec des plateformes de diffusion de matches en direct (Twitch, YouTube, Mixer…), des sites d’actu, chaînes thématiques et webtélés avec leurs experts et commentateurs.

Mais l’esport commence aussi à devenir un sujet en vogue pour les médias plus traditionnels. « Les médias étaient pendant quelques années dans une phase d’exploration, de test, voire d’opportunisme vis-à-vis de l’esport. Certains cherchaient juste à cocher la case esport, mais d’autres y ont vu un intérêt stratégique, face aux audiences des compétitions qui n’ont cessé de croître. Et les médias ont bien compris qu’il était important de se positionner tôt pour se faire une place », estime Bertrand Amar.

Cet ancien animateur d’émissions de jeux vidéo a compris très vite le potentiel de l’esport, notamment lorsque l’arrivée du streaming a permis aux audiences d’exploser, alors qu’il fallait autrefois se déplacer en personne pour voir les matches. Il a fondé la première chaîne française spécialisée, ES1, ainsi qu’une agence de joueurs dédiée aux gamers professionnels, avant d’intégrer le groupe Webedia. Ce dernier est présent sur la quasi-totalité des activités d’esport, sauf l’édition de jeux vidéo qui reste la chasse gardée des fabricants de logiciels.

Outre des sites spécialisés comme l’incontournable Millenium.org, Webedia développe de plus en plus de contenus ou d’émissions pour le compte d’autres médias, tel le magazine « Pro Gamer » lancé depuis la rentrée sur la radio RMC. Une façon de profiter de l’engouement d’autres marques de médias pour l’esport.
Plus sur