Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 ans|17 vues

La justice espagnole autorise l’exhumation des restes du général Franco, suspendue en juin

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
Facebook a annoncé lundi avoir acheté une start-up cherchant à rendre possible le contrôle d'ordinateurs ou d'autres appareils directement à l'aide du cerveau, et non plus d'une souris ou d'un mouvement de doigt.

Avec cette acquisition de CTRL-labs, le réseau social renforce son ambition de créer un lien direct entre le cerveau humain et les machines.

La start-up intégrera un laboratoire du géant technologique, le Facebook Reality Labs, a déclaré Andrew Bosworth, responsable au sein du département chargé de la réalité augmentée chez Facebook. Il s'agit ainsi d'accélérer le développement de cette technologie et de la rendre accessible plus rapidement pour le grand public, a-t-il précisé.

"Nous savons qu'il y a des moyens plus naturels, intuitifs d'interagir avec les appareils et la technologie", a-t-il écrit dans un message publié sur le réseau social. "Et nous voulons les construire. L'idée pour cela est un bracelet qui permette aux gens de contrôler leurs appareils comme une extension naturelle de leur mouvement."

Il a expliqué que ce bracelet interpréterait les impulsions électriques, similaires à celles entraînant la contraction d'un muscle, par exemple pour appuyer sur un bouton. Sauf qu'il ne s'agirait plus ici de cliquer mais simplement de penser à l'action voulue.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir