il y a 4 ans

Louis Bertignac : quand «Cocaine» devient «Coquine»

Le Parisien
Le Parisien
Louis Bertignac sort un nouvel album, « Origines », fort agréable exercice de style dans lequel il reprend et adapte en français les chansons qui lui ont donné envie de devenir musicien. « Precious Angel » et « Forever Young » de Dylan deviennent « J’aime tout de toi » et « Jeune à jamais », « Cocaine » de JJ Cale se transforme en « Coquine », « Dead Flowers » des Rolling Stones en « Descends moi », « We Won’t Get Fooled Again » des Who est abrégé en « Ma gueule »...

Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430