Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 3 ans|824 vues

Philippe Gildas. Antoine De Caunes a piégé José Garcia pendant les obsèques.

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
Philippe Gildas. Antoine De Caunes a piégé José Garcia pendant les obsèques.

La bande de chez Canal + a encore frappé. Pour les obsèques de Philippe Gildas qui se déroulaient lundi à Paris, Antoine de Caunes a fait croire à son ami José Garcia qu’il fallait s’habiller entièrement en blanc. Le comédien et sa compagne sont tombés dans le panneau, provoquant l’hilarité de toute l’assistance. Il a cependant promis de se venger.

Qui a dit qu’un enterrement était forcément triste ? À l’occasion des obsèques de Philippe Gildas, Antoine de Caunes a assuré à l’acteur José Garcia qu’il fallait s’habiller entièrement en blanc. Et son ami a foncé dans le panneau : à la cérémonie lundi 5 novembre au cimetière du Père Lachaise (Paris), lui et sa compagne Isabelle Doval étaient évidemment les seuls tout de blanc vêtus.

Laurent Chalumeau, auteur pour Antoine de Caunes et Canal + dans les années 1990, n’a pas résisté à l’envie de partager l’anecdote sur les réseaux sociaux. « Antoine de Caunes avait fait croire à José Garcia que Maryse [la compagne de Philippe Gildas] avait souhaité un” dress code” tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe », raconte l’écrivain.



La bande de chez Canal + a encore frappé. Pour les obsèques de Philippe Gildas qui se déroulaient lundi à Paris, Antoine de Caunes a fait croire à son ami José Garcia qu’il fallait s’habiller entièrement en blanc. Le comédien et sa compagne sont tombés dans le panneau, provoquant l’hilarité de toute l’assistance. Il a cependant promis de se venger.

Qui a dit qu’un enterrement était forcément triste ? À l’occasion des obsèques de Philippe Gildas, Antoine de Caunes a assuré à l’acteur José Garcia qu’il fallait s’habiller entièrement en blanc. Et son ami a foncé dans le panneau : à la cérémonie lundi 5 novembre au cimetière du Père Lachaise (Paris), lui et sa compagne Isabelle Doval étaient évidemment les seuls tout de blanc vêtus.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads
Laurent Chalumeau, auteur pour Antoine de Caunes et Canal + dans les années 1990, n’a pas résisté à l’envie de partager l’anecdote sur les réseaux sociaux. « Antoine de Caunes avait fait croire à José Garcia que Maryse [la compagne de Philippe Gildas] avait souhaité un” dress code” tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe », raconte l’écrivain.

« Triste dans son coin et joyeux en public »
« José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l’exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d’Eddy Barclay à Saint Trop, poursuit-il sur Twitter. La plaisanterie n’a heureusement vexé personne : Maryse était hilare. Même Philippe, dans sa boîte avant qu’on ne la brûle, était mort de rire », relate Laurent Chalumeau.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir