Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 3 ans|766 vues

Cathédrale Saint-Étienne de Bourges : sa cloche de bois, instrument unique en France, a fait l’objet d’une étude et d’une opération en conservation-restauration

Ministère de la Culture
Ministère de la Culture
Durant la Semaine Sainte, lorsque les cloches cessent de tinter, de la messe du Jeudi Saint jusqu’à la messe de la nuit de Pâques, on utilisait,
pour annoncer l’heure des offices cet instrument appelé cloche de bois ou symandre.

C’est une sorte de grande crécelle réalisée en chêne, haute de 3,50 m, sur 2,50 m de large Elle comportait à l’origine 12 lames pourvues d’un
maillet venant frapper une épaisse planche par l’intermédiaire d’un arbre octogonal hérissé d’ailerons (ou aluchons) disposés en spirale, et pourvu d’une manivelle à chaque extrémité. Chaque année, pendant le triduum pascal, dès au moins la fin du XVIIe siècle, jusqu’à la Révolution, deux grands sonneurs de la cathédrale étaient chargés de faire tourner la cloche de bois, encore appelée tartavelle ou Balthazart. Ils percevaient pour leur service une rémunération de 30 sols. L’instrument était installé au plus haut de la tour neuve, dans l’espace compris entre la voûte et le dessus du beffroi des cloches. C’est là qu’en 1871, le sculpteur et érudit berruyer Jules Dumoutet (1815-1880) l’a retrouvé et s’est employé à le remonter et à le remettre en mouvement. Le son produit ressemblait, d’après les contemporains, au bruit lointain d’une voiture sur le pavé et, entendu à une certaine distance, il donnait l’impression du mugissement du vent.
Classée au titre des monuments historiques par arrêté du 29 août 2016, la symandre de Saint-Étienne de Bourges, instrument unique en France, a fait l’objet d’une étude et d’une opération en conservation-restauration initiées par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Centre-Val de Loire. Une réplique (financée par les Amis de la cathédrale de Bourges) à la même échelle, exécutée en 2017, restitue la symandre dans sa configuration d’origine et permet de préserver l’antique instrument.

En savoir +
http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Centre-Val-de-Loire/Actualites/Actualite-a-la-une/La-cloche-de-bois-de-la-cathedrale-de-Bourges-sonne-de-nouveau-demain