Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 ans|249.6K vues

Affaire Théo : l'énorme dérapage de Nicolas Canteloup

6MEDIAS
6MEDIAS
Blaguer sur la visite de François Hollande au jeune Théo, blessé par des policiers à Aulnay-sous-Bois, l'exercice était compliqué voire raté pour Nicolas Canteloup ce mercredi matin sur Europe 1. Les propos qu'il a tenus en imitant le président de la République ne sont pas passés. "Pour lui, j'ai rendu possible le mariage gay. Avec cet épisode de la matraque, si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront s'épouser. C'est légal !" , a-t-il déclaré dans son sketch en imitant le chef de l'Etat. Mêler une affaire viol présumé qui suscite une vague de violences en Seine-Saint-Denis à l'homosexualité a beaucoup choqué. La société des rédacteurs d'Europe 1 s'est dite indignée sur son compte Twitter. Une affaire prise très au sérieux par la station de la rue François 1er qui a retiré la vidéo du sketch sur internet et partagé sur le réseau social le communiqué du producteur de Nicolas Canteloup Jean-Marc Dumontet. "C'était un très gros dérapage ce matin, évidemment involontaire. Très mauvaise inspiration qui ne nous ressemble pas. On pensait que c'était trash, c'était juste pas drôle et vulgaire. Très sincèrement désolé", peut-on lire dans ce message relayé par Nicolas Canteloup.
Vidéos à découvrir