il y a 6 ans

Territoire à énergie positive des agglomérations de Chambéry, Annecy et du PNR du Massif des Bauges

Lauréat en 2013 de l’AMI TEPOS ADEME – Région Rhône-Alpes, le territoire Chambéry Métropole - PNR du Massif des Bauges - CA d’Annecy illustre l’enjeu de la collaboration urbain/rural pour l’atteinte d’objectifs ambitieux de transition énergétique (-50% de consommation d’énergie et couverture des besoins résiduels par des énergies renouvelables). La trajectoire est en cours de définition à partir des scenarii ADEME et Négawatt. Sur les deux agglomérations et le parc, les consommations d’énergie (hors abonnements) actuelles satisfont des besoins à 50% en chaleur, à 30% de transports et à 20% d’électricité. La facture énergétique de 860M€ reflète une dépendance aux énergies fossiles à plus de 75%. Le potentiel de production d’énergies renouvelable est estimé à 1493 GWh mobilisables.

Actions phares proposées ou déjà mises en œuvre :

Labellisation Cit’ergie® coordonnée de la ville et de l’agglomération de Chambéry Développement du conseil en énergie partagée (CEPTM) « Objectif rénovation », OPAH lancée en 2011 pour l’amélioration énergétique du parc résidentiel privé.
Valorisation énergétique des boues de l’usine de dépollution des eaux usées (5200 MWh/an de production thermique, 6500 MWh de production électrique).
Mise en service début 2015 d’une nouvelle chaufferie biomasse pour le chauffage urbain (70 000 MWh de production de chaleur) : les réseaux de chaleur et leur approvisionnement diversifié concentrent de nombreux potentiels pour la démarche TEPCV.
Services à la mobilité : 0,6 km/1 000 habitants d’aménagements cyclables, sites propres bus, PDE, PDES, Vélostation avec gardiennage, location, vélo-écoles, contrôles techniques vélos…
Projet européen Coopenergy sur la collaboration entre niveaux de territoires sur les politiques énergétiques.
Perspectives de projets communs avec la démarche zéro gaspillage, zéro déchets sur la thématique de l’économie circulaire.
Développement du potentiel important sur la méthanisation avec un productible de biogaz estimé à 87 800 MWh/an, tous gisements confondus : l’enjeu de la construction de modèles de valorisation pertinents est aujourd’hui posé.
Potentiel sur le solaire thermique : 170 GWh (eau chaude solaire + systèmes solaires combinés) d’après les hypothèses du SRCAE Potentiel de production annuelle d’électricité photovoltaïque à 2050 estimé à 245 GWh.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir