Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 ans|99 vues

Jean Ping : "Qu'Ali cesse de tuer le peuple gabonais"

Le Monde
Le Monde
Le candidat de l'opposition gabonaise, Jean Ping, accuse le président sortant, Ali Bongo Ondimba d'être responsable des violences post-électorales.
A Libreville, la capitale, le quartier général de campagne du candidat de l’opposition Jean Ping (73 ans), qui revendiquait la victoire depuis plusieurs jours, a été pris d’assaut par des bérets verts de la garde républicaine. Il a accordé une interview au Monde Afrique dans laquelle il revient sur les accusations de tentative d'"ingérence et de complot' visant à perturber l'élection présidentielle".