Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 ans|101 vues

Michel Onfray : " Laurent Ruquier, Thierry Ardisson... Je préfère éviter les émissions où l’on perd son âme " !

BUZZ
Invité ce matin sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Michel Onfray s’est exprimé sur son absence dans les médias depuis quelques mois. Le philosophe a expliqué pourquoi il préfère désormais éviter les émissions de Laurent Ruquier et de Thierry Ardisson.

Langue de bois s’abstenir. Michel Onfray était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce matin sur BFMTV pour parler des deux ouvrages qu'il vient de publier : Penser l'Islam, chez Grasset et Le miroir aux alouettes, chez Plon. Une intervention qui met un terme à "la diète médiatique" dans laquelle il s’était lancé il y a quelques mois. Un sujet sur lequel Jean-Jacques Bourdin a interrogé le philosophe. Ce dernier n’a pas manqué d’apporter quelques précisions sur son absence dans certains médias. Après avoir qualifié les journaux de "bons pour faire des litières pour les chats", Michel Onfray a expliqué qu’une diète ne signifiait pas une disparition totale mais qu’il sélectionnait désormais les supports pour ses apparitions. En dehors desquels il a encore "d’autres sollicitations qui viennent ici et là " qu'il peut éventuellement accepter. "Mais je préfère éviter les émissions où l’on perd son âme", a-t-il déclaré.

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin, Michel Onfray a précisé sa pensée, et nommé les programmes auxquels il faisait référence. "Des émissions comme celle de Laurent Ruquier ou de Thierry Ardisson, où l’on est coincé entre un chauffeur routier transsexuel et puis un gardien de but qui n’a pas écrit ses livres", a-t-il estimé. Pourtant, l'homme de lettres a participé plusieurs fois au talk-show de Laurent Ruquier. Notamment en septembre 2015 , où le philosophe avait eu un vif échange avec Yann Moix. Le chroniqueur de On n'est pas couché lui avait reproché entre autre d'intervenir énormément dans les médias .

"Ce que je vous reproche depuis plusieurs années, c'est que vous imaginez que parce vous intervenez sans cesse, vous pensez tout le temps" lui avait t-il lancé. Avant d'ajouter "Je vous classe comme quelqu'un qui essaye d'envahir tout l'espace avec une pensée qui bien souvent relève de la pensée de bistrot." Un jugement auquel Michel Onfray avait répondu en déclarant que jadis on lui avait proposé la place de Yann Moix mais qu'il avait refusé.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir