Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Nagui

Regarder en plein écran
avant-hier|144 vues

L'école de la vie : cet hommage de Nagui à ses défunts parents

Pause Fun
Pause Fun
L'école de la vie : cet hommage de Nagui à ses défunts parents
Nagui a participé activement à la nouvelle série de France 2, L'école de la vie. L'animateur a coproduit cette fiction qu'il considère comme un bel hommage à ses deux parents décédés qui étaient professeurs.C'est le grand jour pour Nagui. Ce mercredi 21 avril dès 21h05, France 2 diffuse une nouvelle série baptisée L'école de la vie. Un programme de six épisodes, coproduit par le célèbre animateur avec sa société Fiction'Air, qui plonge les téléspectateurs dans le quotidien d'un établissement scolaire. Cette fiction n'est autre qu'une adaptation d'un format québécois avec en tête d'affiche Guillaume Labbé, dans le rôle de Vincent Picard, un professeur d'Histoire-Géographie qui a perdu sa femme Justine, interprétée par la comédienne Émilie Dequenne. Si à travers les intrigues, le mari de Mélanie Page s'est félicité que la série aborde des sujets de société tels que le handicap, l'alcoolisme ou encore le viol, c'est aussi et surtout l'occasion pour lui de rendre le plus beau des hommages à son père et sa mère.Désormais disparus, ses parents, Lotfy et Colette, étaient tous les deux enseignants. Si le père de Nagui était professeur de littérature à la Sorbonne, sa mère, elle, était professeure de français, latin et grec dans un lycée catholique à Cannes. Forcément, en coproduisant L'école de la vie, l'animateur de N'oubliez pas les paroles et Tout le monde veut prendre sa place a eu des moments de nostalgie. D'anciens morceaux de vie sont revenus à sa mémoire non sans une certaine émotion."J'ai vécu cette fiction comme un hommage à mes parents, qui ne sont plus, a-t-il confié. Il était essentiel, pour moi, de ne pas trahir ce qui est encore aujourd'hui le travail des profs. J'ai retrouvé l'ambiance de la maison : les copies empilées sur la table du salon, les élèves venant se confier à maman et le club de théâtre pour lequel elle consacrait beaucoup de son temps libre." Des souvenirs gravés à jamais dans sa mémoire qu'il a souhaités partager à sa façon et avec beaucoup de pudeur avec les téléspectateurs.
Plus sur
Ajoutées

il y a 1 semaine