Suchen
Bibliothek
Anmelden
Dailymotion wählt die Videos, die auf den Themenseiten angezeigt werden, nicht manuell aus – die Auswahl wird von einem Algorithmus zusammengestellt. Wenn Sie der Ansicht sind, dass das Thema eines Videos unangemessen ist, melden Sie uns das bitte.

Donald Trump

Im Vollbildmodus anschauen
vor 3 Stunden|7 Ansichten

Donald Trump : cette nouvelle accusation qui pourrait lui coûter cher

MediaActuY
MediaActuY
Alors que cela fait bientôt un mois que Donald Trump n'est officiellement plus président des États-Unis, le milliardaire américain n'est pas pour autant sorti de la tourmente. Lancée en janvier dernier, sa procédure de destitution n'a finalement pas aboutie puisqu'il manquait 10 voix de sénateurs pour atteindre les 67 requises. Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine, a voté "non coupable" mais a malgré tout accusé Donald Trump d'être à l'origine des émeutes du 6 janvier. Il a également expliqué que, selon lui, c'est à la justice de condamner pénalement l'ancien président.
Le souhait de Mitch McConnell pourrait bientôt être exaucé puisqu'une plainte a été déposée le 16 février contre Donald Trump et Rudy Giulani, avocat de l'ex-président et ancien maire de New York. La plainte, déposée par le sénateur du Mississippi Bennie Thompson, stipule que Trump, Giuliani et des groupes extrémistes sont à l'origine de l'attaque du Capitole qui avait pour but d'empêcher la certification de Joe Biden par le Congrès. En faisant cela, ils auraient violé le "Ku Klux Klan Act", une loi promulguée en 1871 pour empêcher le groupe suprématiste d'intimider et de menacer des membres du Congrès.
Les Démocrates demandent des comptes à Donald Trump
Bennie Thompson a déclaré dans un communiqué : "Le soutien de Donald Trump à ces suprématistes blancs a conduit à une invasion du Capitole qui a mis ma vie et celle de mes collègues en grand danger. Alors que la majorité des Républicains n'ont pas pris leurs responsabilités pour demander des comptes à Donald Trump, il doit le faire pour cette insurrection qu'il a organisé de manière flagrante". Maintenant que Donald Trump n'est plus président, il a perdu la protection légale que lui conférait sa position et pourrait donc faire face à plusieurs plaintes dans les mois à venir.
Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités
Mehr erfahren über
Hinzugefügt

vor 1 Tag